19 févr. 2014

"Money ! Get away..."

.


Aujourd'hui, j'attire votre attention sur cet excellent visuel (trouvé sur le web) mêlant astucieusement la célèbre pyramide coiffée de l'oeil omniscient et le fameux prisme diffractant la lumière :

La pyramide, vous l’avez reconnue, est celle présente sur le billet de Un Dollar (le «One Dollar Note»). Le billet de Un dollar, c’est le symbole incontestable du monde financier, de la suprématie américaine et, par extension, du monde tout court. Cette pyramide est également le symbole qui appelle au novus ordo seclorum.
Le prisme
(dispersif de son petit nom) quant à lui, résume les travaux de Newton sur la (dé)composition de la lumière. C’est devenu le symbole de la révolution scientifique et de la science moderne du 17e siècle.

Alors voilà, le symbole de la société capitaliste et le symbole de la science moderne tous deux imbriqués, le tout sur fond de nouvel ordre mondial, voici qui est intéressant et qui donne à penser ! :o)


Avant tout, je vois que les plus mélomanes d’entre vous ont reconnu également la pochette de l’album Dark Side of the Moon de Pink Floyd. Un beau clin d’œil (providentiel ?) à Roger Waters et David Gilmour !
A noter que sur cet album sorti en 1973 figure la célèbre chanson Money dont la pochette reprenait le fameux prisme sur fond noir. Rigolo non ? je pense d’ailleurs que le montage-photo ci-dessus est né du rapprochement entre la chanson et le One Dollar note.

Ainsi, entre la face cachée de la lune et la face cachée de la science, il n’y a qu’un pas que je fais allègrement. Plouf !

Les travaux de Newton symbolisent la Révolution scientifique et l’avènement d'une nouvelle ère où la science est prête à changer définitivement la société humaine. Nous sommes alors aux prémices de la technosociété !
Le One Dollar Note symbolise non seulement le capital, mais également l'avènement d'un nouvel ordre mondial : un idéal progressiste qui est la base fondamentale de l’édifice américain.

Cette simple illustration nous repose ainsi la question de l'indépendance des sciences et des scientifiques face à l'argent, au pouvoir, à l’idée de progrès et aux croyances plus ou moins ésotériques... Sans oublier son éventuel rapport avec Roger Waters !  ;o)


Du coup, ça me donne envie de polémiquer et de crier mon indignation sur le pognon-roi, sur l’utilisation des sciences et techniques non pas pour améliorer la condition humaine mais pour assouvir la volonté de puissance et les idéaux qui guident nos gourvernants… Mais bon, tout ceci serait de la bouillie bien fade car finalement tout le monde le sait déjà, tout le monde le voit tous les jours, et tout le monde s’en fiche royalement. La société moderne ne changera pas. Elle continuera son chemin qui, au passage, n’a jamais prévu de mener les hommes vers le salut.
C’est pour ça qu’on a inventé les Floyds, pour oublier cette grosse tarte à la crème sur laquelle nous vivons !  :o)


« MONEY ! (ta dom dom dom) Get back… »

C'est bon, j'ai fini ma crise.

GF
.


Ref.  R Waters et al. "Money, it’s a gas. New car, caviar, four star daydream", D Sid Mo, 3:73


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis compte, au plaisir d'échanger sur le sujet !